Accueil » Conseils » Commandements » Reste

Reste

Commandement de base : « reste »

Après les commandements de base « assis », « couché », « debout » et « viens », il est temps de montrer à votre chien le commandement « reste ». Très utile dans toute situation où vous ne voulez pas que votre chien bouge ou devez vous absenter pour quelques minutes, ce commandement se fait toujours en deux parties : le commandement « reste », puis le signal « OK ». Au début, si vous êtes à l’extérieur, pratiquez avec une laisse.

Première étape : présenter le commandement au chien

Appelez votre chien et demandez-lui de s’asseoir. Demandez-lui « reste » avec le bon geste (placez votre main devant son museau), puis attendez quelques secondes. S’il ne bouge pas, libérez-le du commandement en lui disant « OK », puis récompensez-le. S’il bouge avant ce signal, donnez-lui l’avertissement verbal « hey! » et réessayez.

Deuxième étape : repousser le « OK » et distraire le chien pour le tester

Au fur et à mesure que le chien s’habitue au commandement « reste », repoussez le signal « OK » de quelques secondes. Commencez à 3 et 4 secondes, puis augmentez le délai doucement jusqu’à 10 secondes, puis par tranches de 10 secondes (10, 20, 30 secondes). Vous pouvez allonger le délai avant le « OK » de 30 secondes par semaine.

Lorsque le chien est en mode « reste », testez-le en marchant autour de lui. Au début, il voudra vous suivre et bougera probablement avant que vous lui en donniez la permission. Avertissez-le alors en lui disant « hey! », puis faites-le se rasseoir.

Demandez-lui de rester dans des situations où il est distrait : au parc, dans un nouvel environnement, etc. Ne lui dites jamais « OK » seulement parce qu’il semble être sur le point de bouger. À l’inverse, n’oubliez jamais de le libérer du commandement.

Entraînez votre chien à rester à tout moment où vous ne voulez pas être dérangé : télé, tâches ménagères, etc. Une fois que le chien maîtrise le commandement, la famille entière pourra savourer un repas sans être dérangée par le chien.

Troisième étape : pratiquer le commandement à distance

Laissez le chien se promener comme bon lui semble, puis surprenez-le en lui donnant le commandement « reste ». S’il s’arrête net, félicitez-le immédiatement et récompensez-le. Autrement, avertissez-le en lui disant « hey! ». En pratiquant cet exercice régulièrement, le chien obéira au commandement à la perfection. N’oubliez pas d’allonger peu à peu le délai avant de lui donner le signal « OK ».

Lorsque vous entraînez votre chien à rester, vous ne devez jamais :

  • Frapper le chien;
  • Oublier de le féliciter ou de le récompenser de temps à autre lorsqu’il obéit bien au commandement;
  • Le libérer du commandement en lui donnant le « OK » uniquement parce qu’il est sur le point de bouger;
  • Oublier de le libérer du commandement avec le signal « OK »;
  • Sous-estimer le chien. Tout chien, avec un peu de patience et de persévérance de la part de son maître, est capable de s’améliorer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *