Accueil » Conseils » Problème de comportement » Fugues et poursuites

Fugues et poursuites

Une solution au problème du chien qui se sauve ou du chien fugueur

Chien poursuit

Dans leur habitat naturel, les canidés doivent pourchasser pour survivre. Cet instinct demeure fortement ancré dans l’inconscient du chien. Bien que certains chiens aient été dressés pour travailler avec des troupeaux d’animaux, tous les chiens possèdent ce trait instinctif, mais à des niveaux différents. Dans un environnement sauvage, le mouvement de la proie qui s’affole et s’envole stimule l’instinct de poursuite. Un chien domestique possédant de fortes tendances de poursuite réagira de la même façon, peu importe la cible en mouvement : un autre chien, un chat, un écureuil ou même une voiture. Un chien qui ne peut pas dépenser son énergie en jouant avec son maître cherchera un autre moyen de le faire.

Les chiens poursuivent soit par pur instinct de chasse, pour faire déguerpir un envahisseur de son territoire ou tout simplement pour jouer. Lorsque vous êtes dehors et promenez votre chien, par exemple, ce dernier sera obéissant jusqu’à ce qu’une bicyclette passe et le dérange : sa motivation de poursuivre dépassera celle d’obéir à vos commandements. Le chien peut demeurer tranquille lors d’une fête de famille, jusqu’à ce que les enfants se mettent à jouer.

Les pires scénarios qui peuvent découler d’un problème de poursuite seraient que le chien se fasse frapper par une voiture ou que quelqu’un se blesse. Afin d’éviter cela, il est de votre devoir d’entreprendre la modification de son comportement de poursuite. Il faut également pratiquer les commandements de bases viens et reste.

Chien fugue

 

Comme dans les cas de destruction, un chien qui se sauve n’est pas nécessairement désobéissant; il n’agit pas de la sorte pour défier votre autorité.

Il est tout à fait possible que le chien s’enfuie parce qu’il a peur de quelqu’un ou de quelque chose ou parce qu’il est anxieux. Il est important d’identifier et d’éliminer cette peur, sans quoi le chien, sans nécessairement se sauver, pourrait développer de mauvais comportements en réaction à ces peurs : hurlement, aboiement, destruction… Peu importe la raison pour laquelle le chien fugue, il est impératif de ne pas punir le chien lorsqu’il revient. Le problème ne sera pas réglé comme cela, et il vous sera encore plus difficile de retrouver votre chien la prochaine fois qu’il se sauve.  Ainsi, il faut trouver la raison pour laquelle le chien se sauve ou poursuit.

Causes typiques des comportements de fugue ou poursuite du chien

1. La fugue

L’anxiété de séparation
Peurs et phobies
Pulsions sexuelles
Jeu, exploration, contact social

2.La poursuite

Protection territoriale
Instinct prédateur

L’anxiété de séparation

Un chien qui est trop attaché à son maître sera incité à fuguer pour le retrouver chaque fois qu’il s’absente. Le chien tentera de se sauver dans les trente minutes qui suivent le départ du maître. Par exemple, le maître est dans le jardin ou quitte momentanément pour aller chercher le courrier; le chien tentera de s’enfuir simplement pour aller le retrouver. Si le chien se sauve à n’importe quelle occasion, que le maître soit présent ou non, le problème n’est probablement pas relié à l’anxiété de séparation.

Un cas typique d’anxiété de séparation s’illustre par un chien qui attend, près de la porte, que son maître revienne.  Si la maison ou le terrain rendent la fugue impossible, le chien manifestera son anxiété en aboyant, en hurlant ou en creusant près de la clôture. Le chien manifestera son anxiété en suivant le maître partout dans la maison, en exagérant sa réaction d’accueil ou en paniquant si le maître n’est plus en vue. Avant un départ, le chien  pourrait devenir nerveux. De tels chiens sont très attachés à leur maître : ils exigent souvent beaucoup d’attention et deviennent très anxieux s’ils ne peuvent pas interagir avec le maître. Il faut absolument modifier les comportements liés à l’attachement excessif lorsque le chien est seul et en augmentant le temps de jeu et d’exercice, le chien sera moins porté à s’échapper.

Peurs et phobies

Certains chiens se sauvent lorsqu’ils ont peur. Très souvent, les bruits forts, comme le tonnerre, feront peur au chien. Il voudra alors se réfugier dans un endroit sécuritaire afin de s’éloigner de ce bruit. Le bruit sera alors la cause de sa fugue. Si le bruit provient du terrain, il pourrait généraliser et penser que le terrain lui-même est un mauvais endroit, et viendra à craindre le terrain plutôt que le bruit. Pour certains chiens, seulement quelques expériences en un même endroit sont assez pour que la généralisation s’installe. Dans certains cas, le chien aura peur d’aller dehors même si le maître est présent; alors, il sortira brièvement et voudra rentrer aussitôt.

Pour régler le problème, il est nécessaire de déterminer la source de la peur. Cette peur pourra ensuite être  réduite en pratiquant la désensibilisation et le contre-conditionnement. Nous recommandons de consulter un spécialiste (éthologue ou vétérinaire), surtout si la fugue engendre des blessures. Par exemple, un chien en cage qui entend le tonnerre pourrait se mettre à gratter désespérément pour sortir, et ainsi déchirer un ou plusieurs coussinets. Il faut malgré tout s’assurer que le chien ne puisse pas s’échapper du territoire qui lui est assigné.

Pulsions sexuelles

Les fugues dues aux pulsions sexuelles représentent une forme de problème que l’on voit principalement chez les mâles non opérés. Ils ont tendance à se promener pour rejoindre une femelle réceptive. Si le chien se fait gronder sévèrement lorsqu’il revient de ce genre de fugue, il est possible que son agressivité surgisse.

Les formes de fugues varient selon le chien. Si le chien flaire une femelle en période de rut, la fréquence des fugues sera élevée. Les fugues peuvent se produire même lorsque le maître est là. Si le chien est puni lorsqu’il revient d’une fugue, il est fort probable qu’il attende que le maître s’absente avant de se sauver. Il faut décourager le chien à quitter le territoire. Faites en sorte que le chien ne puisse pas sortir du territoire lorsque laissé seul à l’extérieur. Pour qu’une redirection soit efficace, elle doit être donnée au moment même où le chien sort de son territoire. Note: La castration élimine les problèmes de pulsions sexuelles chez certains chiens.

Jeu, exploration et contact social

Les fugues peuvent se produire simplement parce que le chien croit qu’il est plus intéressant de se retrouver en-dehors de son territoire. Ce type de fugue se produit plus souvent chez les chiens privés d’interaction sociale, de jeu et d’exercice. Un chien négligé pendant de longues périodes aura tendance à afficher un tel comportement simplement parce qu’il a envie de changer de décor (se nourrir chez la voisine, par exemple). Un chien qui s’excite à la vue d’un autre chien et qui saute par-dessus la clôture pour aller le rejoindre veut simplement jouer, explorer et avoir plus de contacts sociaux. Comparez le comportement de votre chien à l’intérieur et à l’extérieur de son territoire. Il n’est pas suffisant de corriger le chien que lorsqu’il sort de son territoire; vous devrez aussi vous assurer que le chien soit comblé de jeu et d’exercice. Il s’agit de montrer au chien les avantages de ne pas fuguer.

Protection territoriale

Les chiens ont envie de poursuivre les gens et les autres chiens qui passent près de leur territoire, car ils considèrent cela comme une menace. Ces chiens adoptent le comportement d’un gardien et vont aboyer, même grogner, à la vue des passants. Il est possible que ces chiens manquent de socialisation. Ces fugues sont reliées à la poursuite d’un stimulus; par exemple, le facteur. Le problème peut se manifester autant lorsque le maître est présent que lorsqu’il est absent. Évidemment, le problème se produira plus souvent lors d’une absence, puisqu’il n’y a personne pour contrôler le chien. Il faut diminuer le comportement de protection en sensibilisant le chien.

Instinct prédateur

Certains chiens sortent de leur territoire pour attaquer un autre animal, un piéton ou toute autre chose en mouvement. Un chien qui atteint sa cible pourrait mordre ou tuer sa proie et la rapporter à la maison. Le chien devra être soumis à un certain programme  pour remédier à ce problème.

Puisque l’instinct de pourchasser est souvent très fort, ce comportement est parfois très difficile à modifier. Il est dangereux de permettre au chien de poursuivre des véhicules, des personnes ou d’autres animaux, puisque le chien a tendance à mordre l’objet de sa poursuite. Son instinct peut parfois le pousser à poser des gestes agressifs : pincer, grogner, mordre, etc.

Notes importantes

Il est impératif de féliciter le chien s’il revient à vous.
Pour pratiquer, allez à un endroit où le chien est susceptible de ne pas vous écouter.
Il est recommandé de pratiquer des commandements et faire de l’exercise pour dépenser le surplus d’énergie du chien.
L’utilisation d’un collier de dressage à jet ou à vibration est recommandée et favorise un rappel rapide lorsque le chien est distrait.
Une clôture électrique pour chien  permet de solutionner le problème de fugue dans la plupart des cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *