Solutions

Comment solutionner le problème de propreté du chien

Lorsque vous voulez éduquer un chien à la propreté, il est important de lui assigner un endroit spécifique, telle une cage. Dès que le chiot entre chez vous, suivez les étapes suggérées ci-dessous. La même démarche s’applique si vous avez un chien qui a des problèmes de malpropreté depuis plusieurs années. Utilisez la récompense pour indiquer au chien où vous voulez qu’il défèque dorénavant; la clé du succès repose sur le renforcement positif. La démarche suivante est conçue pour faire comprendre au chien qu’il est inacceptable de déféquer dans la maison.

L’heure du repas venue, donnez-lui à manger. Si le chiot est trop stressé pour manger, donnez-lui sa nourriture dans sa cage. Un chiot mange normalement quatre fois par jour, un chiot de plus de six mois, trois fois par jour, et un chien adulte (un an), deux fois par jour. La quantité de nourriture varie d’après la physiologie, la race et la quantité d’exercice du chien. Examinez l’état de ses selles. Il faut généralement réduire la portion de nourriture graduellement, jusqu’à ce que les selles soient fermes. Il va de soi qu’un chien qui mange une fois par jour aura une plus grosse portion qu’un chien qui mange trois fois par jour. Et quand un chien mange plus souvent, il va à la selle plus souvent. Quand le chiot a terminé son repas, observez-le. Attendez de dix à quinze minutes. Sortez-le, passez-lui la laisse et amenez-le directement à l’endroit où il sera désormais appelé à faire ses besoins. Encouragez votre chien ponctuellement, sur place, pour une durée maximale de cinq minutes. Une fois la besogne accomplie, jouez avec votre chien afin qu’il n’associe pas la défécation avec l’obligation de rentrer à la maison. Si le chien s’assoit et semble attendre quelque chose, encouragez-le. Si, après cinq minutes à l’extérieur, il n’a toujours pas déféqué, rentrez-le dans sa cage pendant 20 à 30 minutes et ressortez-le pour une autre période de cinq minutes, et continuez ainsi, jusqu’à ce qu’il ait fait ses besoins. S’il faut au chien plusieurs tentatives avant de déféquer, attendez cinq minutes après une défécation pour vous assurer qu’il a bel et bien terminé.

Chaque fois que vous sortez le chien dans le but de lui faire faire ses besoins, il faut utiliser un commandement approprié, un mot aussi court que possible, de préférence n’excédant pas deux syllabes. Le chien finira par reconnaître le commandement et l’associera à l’action de déféquer. Lorsqu’il fait ses besoins, donnez-lui immédiatement le renforcement secondaire « BON CHIEN » et récompensez-le afin de souligner son bon comportement; plusieurs chiens apprennent en effet à déféquer sur demande. Choisissez le mot qui vous convient (par exemple, « besoin ») et répétez-le une fois à la minute. Dès que le chien défèque, félicitez-le en lui disant « BON » et en lui donnant une récompense.

Note importante : Il est possible que le chien demande la porte pour obtenir de l’attention ainsi que la récompense. Si tel est le cas, cessez de le récompenser en le faisant sortir à sa demande; attendez quelques minutes après qu’il s’est calmé avant de le laisser sortir. Ne laissez pas votre chien se promener dans la maison sans surveillance tant qu’il n’est pas propre. Lorsque vous n’avez pas le temps de vous occuper de votre chiot, remettez-le en cage. Cette dernière doit être assez grande pour qu’un chien adulte puisse s’y retourner, s’asseoir et se coucher. Si la cage est trop grande pour le chiot, il est possible qu’il défèque dans un coin duquel il peut s’éloigner. Si tel est le cas, séparez les extrémités de la cage à l’aide d’une boîte ou d’un contre-plaqué (si le chien détruit la boîte) afin que la cage soit de grandeur adéquate pour lui. Un chien plus vieux peut avoir besoin d’un facteur incitatif pour l’inciter à aimer sa cage. Pour faciliter la rentrée du chien, lancez une friandise dans le fond de la cage. Vous pouvez ensuite fermer la porte ou la garder ouverte. Si vous fermez la porte, donnez-lui des récompenses à des intervalles réguliers. Il faut éviter que le chien jappe dans ce contexte, car ceci pourrait éventuellement dégénérer en un problème d’aboiement. Il ne faut pas sortir le chiot de sa cage s’il pleure, car il comprendra rapidement que s’il veut sortir de sa cage, il n’a qu’à pleurer ou à aboyer. Le chien peut sortir de sa cage uniquement s’il arrête de japper. Afin que la cage soit plus confortable et invitante, placez un coussin à l’intérieur, si, évidemment, cela ne vous dérange pas qu’il le salisse. Il est important que le chien aime sa cage et qu’il se sente libre d’y aller pour se reposer, tout comme un terrier dans son habitat naturel. Afin de donner au chien (surtout au chiot) un véritable sentiment de sécurité, placez un contre-plaqué sur le dessus d’une cage ouverte. Les sorties planifiées pour les besoins ne devraient servir qu’à cette fin. Le chien doit être amené à comprendre la situation. Faites manger votre chien et isolez-le dans sa cage (ou tout autre endroit approprié). Ensuite, sortez-le. Restez dehors avec lui pour une durée de cinq minutes, pendant laquelle vous direz « besoin ». Si le chien n’arrive pas à déféquer ou uriner, revenez à l’intérieur et isolez-le pendant vingt minutes dans sa cage ou à un endroit où vous pouvez le voir. Observez combien de temps le chien requiert après le repas pour être prêt à déféquer, et sortez-le aussitôt. Le temps peut varier entre trente minutes et plusieurs heures. Sortez-le en laisse et demeurez à l’endroit désigné. Rendez-vous toujours au même endroit pour la défécation. N’excédez pas cinq minutes, puisque ceci n’est pas une partie de plaisir. Si le chien n’a pas fait ses besoins dans les délais impartis, retournez-le dans sa cage et ressortez-le vingt à trente minutes plus tard. Lorsqu’il fait ses besoins, récompensez-le en lui disant « BON ». Une fois la période de jeu ou de temps libre terminée, remettez le chiot dans sa cage et ressortez-le à la prochaine période de repas. Un chien adulte ayant été habitué au libre accès à la maison qui a fait ses besoins peut, bien sûr, rester en liberté puisqu’il n’est pas susceptible de déféquer à l’intérieur.

Après chaque repas, sortez le chiot de sa cage, donnez-lui le commandement et laissez-le libre de vous suivre à l’endroit désigné pour les besoins. Les heures de repas devraient toujours demeurer les mêmes; le chien sera programmé à ces heures et aura donc une routine de sorties pour les besoins. Un jour, le chiot comprendra où faire ses besoins et comment s’y rendre sans aide. Il demandera de sortir de sa cage ou de la pièce où il se situe pour aller dehors. À ce moment, le chiot pourra avoir accès à toute la maison sans surveillance soutenue. Donnez-lui de plus en plus de liberté et surveillez-le de près. Vérifiez régulièrement s’il est prêt à déféquer. S’il tente de faire ses besoins dans la maison, vous serez en mesure de corriger le comportement, et s’il vous fait savoir qu’il veut sortir, vous pourrez le féliciter. Il est maintenant propre et peut avoir accès à la maison sans surveillance pour des périodes de plus en plus longues.

Après vingt jours d’éducation, mettez votre chien à l’épreuve en le sortant de sa cage après le repas sans le faire sortir à l’extérieur de la maison. Ceci vous donnera l’occasion de le corriger s’il tente d’éliminer dans la maison ou de le féliciter s’il vous laisse savoir qu’il veut sortir.

Si vous désirez changer les heures dédiées à la routine « repas-besoins », informez-vous auprès de celui qui vous a vendu votre chien pour savoir quand le chien mange et à quel endroit il est habitué d’aller à la selle. Au début, utilisez les heures auxquelles le chien est habitué et changez ensuite graduellement l’horaire pour qu’il convienne mieux au vôtre. Si le décalage est trop important, le métabolisme du chien ne pourra pas s’y ajuster. Il est donc recommandé de réduire le décalage par tranches de vingt minutes. Par exemple, si le vendeur faisait manger le chien à 6 h, nourrissez-le à 6 h 20, le matin suivant, à 6 h 40, ensuite à 7 h, et ainsi de suite jusqu’à ce que vous ayez atteint l’heure qui vous convient. Il est conseillé de donner une récompense au chien qui fait ses besoins à l’endroit désigné. Il faut le récompenser avant d’entrer à l’intérieur afin d’éviter qu’il associe la récompense à la rentrée. Donnez-lui sa récompense immédiatement après la défécation pour renforcer son bon comportement et pour approfondir le commandement « besoin ». Donnez-lui le renforcement secondaire « BON » et donnez-lui la récompense. Afin d’éviter les dégâts, faites sortir le chien plus souvent au début de l’éducation.

Sortez-le le matin, au lever et après le déjeuner, le midi après le repas, le soir, avant et après souper, et avant de vous coucher. Chaque fois qu’il défèque, récompensez-le. Une fois le chien éduqué, vous pourrez graduellement diminuer la fréquence à laquelle vous le sortez jusqu’à un minimum de trois fois par jour. Vous n’aurez qu’à établir des heures fixes par la suite et à les respecter. Votre chien sera ainsi propre en peu de temps. Fixez les heures de repas et de défécation de votre chien et tenez-vous-en à ces heures. Les rythmes de défécation après un repas varient considérablement d’un chien à l’autre; les intervalles se situent entre trente minutes et cinq à six heures après le repas. Si vous connaissez bien le rythme de votre chien, vous n’aurez pas de mauvaises surprises. N’oubliez pas de suivre le même rythme les fins de semaine.

L’importance de la cage dans l’éducation à la propreté du chien

 

Si vous ne voulez pas utiliser la cage, vous pouvez simplement surveiller le chien après les repas, mais gardez-le bien à l’œil.

– La cage a pour but d’empêcher le chien d’avoir peur et elle aide à éliminer plusieurs mauvaises habitudes telles que dormir sur le lit, déféquer sur le tapis, se reposer sur le divan, etc.

– La cage sert de refuge au chien durant toute sa vie, donc il est important d’acheter une cage suffisamment grande. Le programme peut être suivi sans cage, mais vous devrez surveiller davantage le chien après les repas.

Un chiot ne peut pas se contrôler totalement l’usage d’une cage réduit donc la possibilité d’accidents fâcheux. La plupart des chiens ont tendance à garder l’endroit où ils dorment propre, mais pas tous. Sortez donc votre chien avant qu’il ne soit plus capable de se retenir.

Note : Si le chien élimine alors que vous pensiez qu’il était propre et alors qu’il avait libre accès à la maison sans surveillance, retirez-lui ce privilège et recommencez l’éducation à l’aide de la cage pendant deux ou trois jours. Vous pouvez consulter la section cages de notre boutique en ligne pour vous en procurer une.

Commentaires de fermeture à propos de la propreté des chiens

 

Ayez un horaire régulier

Un horaire fixe permet de déterminer le moment où le chien a faim, et celui que vous consacrez aux périodes d’éducation (avant le repas) et aux périodes de défécation. Il faut toujours ramasser le bol de nourriture quinze minutes après le début du repas, que le chien l’ait vidé ou pas.

L’horaire devrait prévoir une sortie le matin, avant et après le repas, de même qu’au retour du travail, après le souper et avant le coucher. Une routine stable permet au métabolisme de votre chien de se stabiliser. Puisque tous les chiens ne digèrent pas à la même vitesse, tenez compte de son rythme et faites-le sortir au moment opportun. La clé du succès repose dans un horaire « repas-défécation » stable, la semaine ainsi que la fin de semaine.

Le chef de file contrôle la nourriture

Votre chien dépend de vous pour sa nourriture; il doit clairement comprendre que la nourriture vient de vous. Durant l’éducation, donnez-lui de la nourriture directement de votre main. Vous ne démontrez pas votre autorité lorsque vous laissez le bol plein de nourriture du chien par terre. Par contre, lorsque vous nourrissez votre chien qui a faim, il est très clair que c’est vous qui êtes le chien alpha.

Le chef de file mange en premier

Dans la nature, le chien dominant mange en premier; donc, si l’horaire de votre chien ressemble au vôtre, faites en sorte que votre chien mange en dernier. Il est primordial que le chien soit présent lors de votre repas, mais à distance, tout comme il le serait dans une meute de chiens.

 

6 réponses à Solutions

  1. sylvie garneau dit :

    Bonjour,je vient d adoptée une petite chihuahua de trois ans,on m a dit qu elle était propre sur gazette,j ai déja une autre petite chihuahua de 2 ans qui est maintenant tres heureuse d avoir de la compagnie pour la vie j espere car ca fait une semaine que je l ai adopter et aucune fois elle a fait pipi sur pipi pad mais un peu partout dans la maison ainsi que les cacas,pourtant ma petite de 2 ans semble lui montrée quoi faire mais l autre la regarde bien assise ou coucher sur le pas,je lui répete sans cesse pipi et je l amene au moin au 30 minutes et aucun résultat,est ce possible qu el ne soit jamais propre ,si vous avez des conseil et bien j apprécierais merci a l avance. Sylvie

  2. Linda vigneux dit :

    Bonjour! J’ai récement adopté un Chiwawa mâle ou nonde 2 ans supposément propre mais ce dernier urine dans son lit et y demeure malgré le tissus mouillé si j’enlève le lit il se couche simplement dans le fond de sa cage peu importe qu’il y ait de l’urine. Il urine avant d,y entrer et sans cage c’est partout dans la maison qu’il lève la patte . Merci! Linda

  3. Myriam Masson dit :

    Bonjour, nous utilisons la cage lors que l’ont travail mais elle met sa cage toute à l’envers, elle fais ces besoins dedans, dors dans ces besoin et elle mange ces excréments. À chaque jours quand on arrive, on dois nettoyer la cage et son lit au complète et nous devons même lui donner un bain car elle est plaine d’urine et de selle.. Que faire? Au début nous metions un pipipad d’un côté et de l’autre son lit mais elle ne comprenait pas à quoi sa servait, elle le déchiquetait et le mangeais. J’avais peur pour sa santé alors je les enlever. Mais elle fais quand même tout ces besoin dans sa cage.

  4. Marie t dit :

    Bonjour
    Pour lui permet d’avoir un coin à lui et minimiser les accidents, pouvons nous intégrer un pipi pad dans sa cage /maison?

    Merci

  5. Coralie dit :

    Bonjour
    Merci pour ces information très détaillées!
    Le petit chien doit-il passer tout son temps en cage jusqu’à l’heure (après manger) (dans sa cage) … de sortir pour faire ses besoins + 3 petites balades minimum par jour? Ne risque t il pas de rapidement détester sa cage? Ou de pleurer tout le reste du temps pour qu’on l’en laisse sortir?
    Merci de vos conseils,
    Coralie.

    • admin dit :

      Salut,

      Non ce n’est pas nécessaire de toujours garder le chien en cage. La cage est utilisée pour l’apprentissage à la propreté lorsque le chien ne peut pas être avec supervision directe. On met le chien en cage lorsqu’on ne peut pas le surveiller. Il doit aimer sa cage (un endroit ou il est sécurisée et bien) et pour ce faire rendez plaisant sont utilisation avec des jouets et stimulations positives. Vous verrez il y ira de lui même pour ce reposer. Il ne faut pas sortir le chien de la cage lorsqu’il aboie afin qu’il n’associe pas l’aboiement avec la sortie de la cage.

      Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *